Selon l’Institut International de la Médecine Sexuelle, le problème de l’éjaculation précoce toucherait 20 à 30% des hommes en Europe. Cette dysfonction dont les origines sont variées entraîne beaucoup de gêne pour le sujet et une grande frustration. Heureusement, il existe aujourd’hui des traitements à base de plantes naturelles qui se révèlent être très efficaces et sans aucun effet secondaire. Le clou de girofle est abondamment cité dans ce sens. Quelles sont ses propriétés ? Nous vous en parlons dans ce dossier.

Éjaculation précoce : quelle définition diagnostique ?

L’éjaculation précoce se traduit par une libération de l’éjaculation qui survient prématurément, avant que les deux partenaires ne le souhaitent, et ce, de façon répétée. En un mot, elle est une incapacité de l’homme à « se retenir » ou à contrôler son éjaculation. Le phénomène de l’éjaculation précoce est généralement associé à un dysfonctionnement sous-jacent comme un trouble érectile, un trouble neurologique, une prostatite ou un problème psychologique.

On suspecte également chez les personnes touchées des causes biologiques traduisant des niveaux hormonaux anormaux. Néanmoins, ce sont essentiellement des facteurs sexologiques qui en précipitent les manifestations. De plus, une forte corrélation est établie entre les problèmes émotionnels et les éjaculations précoces : le stress, la dépression, une expérience sexuelle précoce, l’abus sexuel, etc.

À ajouter à cela, le sentiment de culpabilité et de manque de confiance en soi. La peur de perdre une érection peut aussi amener à hâter la pénétration et à vite éjaculer.

Le clou de girofle et ses vertus thérapeutiques

Le clou de girofle est issu d’un arbuste très répandu en Asie, et que l’on retrouve aussi en Afrique et en Amérique du Sud. Peu avant leur éclosion, les boutons du giroflier sont cueillis et séchés au soleil jusqu’à obtention de cette épice très prisée des cuisines du monde.

Mais c’est surtout un ingrédient privilégié dans la phytothérapie pour ses innombrables vertus sur la santé. On cite souvent en exemple son action antalgique, antibactérienne, anti-inflammatoire et dermatologique. Mais le clou de girofle est particulièrement reconnu comme un booster naturel de la libido ! Son principal effet est de stimuler le désir sexuel et d’entretenir la performance au lit.

Dans l’ancien temps, l’épice était largement utilisée comme un excitant et un défatiguant naturel. Elle est une composante centrale des remèdes de l’Ayurveda qui est la médecine alternative et traditionnelle de l’Inde. En Asie, le clou de girofle est recommandé aux personnes ayant perdu leur désir sexuel, soit à cause de troubles nerveux ou biologiques, ainsi qu’aux hommes atteint d’un dysfonctionnement érectile ou souffrant de l’éjaculation précoce.

Associé à d’autres extraits de plantes dans une préparation spécifique de complément alimentaire, l’efficacité du clou de girofle est démultipliée pour aider au contrôle de l’éjaculation qui induit une vie sexuelle épanouie ! Mais attention, ces suppléments disponibles dans le commerce doivent être achetés auprès d’une enseigne fiable afin d’éviter les risques de tromperie.

Comment le clou de girofle agit-il contre l’éjaculation précoce ?

L’incapacité de retenir une éjaculation suffisamment longtemps est pour la plupart du temps due à une mauvaise circulation sanguine au niveau des artères du pénis. Les corps caverneux du phallus forment en effet un tissu extensible et spongieux. Lorsqu’il survient des espaces de lacune dans la vascularisation de ces corps caverneux, l’érection n’est ni complète ni endurante. Et même s’il y a excitation et désir sexuel, les neurotransmetteurs ne soutiennent pas l’acte jusqu’à son achèvement, ce qui explique la survenance d’une éjaculation précoce.

Les effets bénéfiques du clou de girofle proviennent en particulier de son action sur le système sanguin. En effet, l’épice aide à normaliser la circulation du sang et son afflux vers les organes génitaux. Les performances sexuelles sont assurées grâce à l’équilibre parfait du flux abondant de sang à l’intérieur et à l’extérieur du pénis. Ainsi, les propriétés thérapeutiques du clou de girofle remplissent une fonction neurovasculaire, autrement dit, ils facilitent la relaxation des muscles lisses, la dilatation des vaisseaux du pénis et un afflux de sang dans les corps caverneux. De plus, utilisé à dose modérée, le clou de girofle agit favorablement sur la sécrétion de la testostérone : l’hormone sexuelle mâle par excellence !

Par ailleurs, de récentes études scientifiques menées sur des rats de laboratoire auraient mis en évidence un accroissement des réflexes péniens chez ces rongeurs, ainsi que des propriétés aphrodisiaques évidentes. D’autres sources en phytothérapie considèrent que le clou de girofle permet aussi de réduire le temps de latence entre deux érections (délai après une éjaculation et avant une nouvelle érection).

Les contre-indications du clou de girofle

Une consommation effrénée du clou de girofle peut avoir des effets indésirables, notamment en cas de surdosage. C’est pourquoi il est vivement conseillé de se faire accompagner par un médecin spécialiste lorsque l’on souhaite entamer une cure de ce produit de la médecine douce.

En général, les doses dépendent du mode de consommation choisi, du poids du sujet et de son état de santé globale. Pour une production en poudre, on recommande de respecter un dosage journalier de 0,1 à 0,3 gramme. Lorsqu’il est extrait sous la forme d’une huile essentielle, 2 millilitres est la dose maximale à ne pas dépasser. Il faut surtout faire attention aux huiles car elles sont souvent très concentrées et peuvent causer des irritations ou des brûlures lorsqu’elles sont appliquées localement sans être diluées. Le mieux serait de les incorporer dans une huile vierge avant l’application.

Enfin, le clou de girofle est contre-indiqué chez la femme enceinte et celle qui allaite. Les traitements à base de clou de girofle sont également déconseillés aux enfants de moins de 12 ans.