Le sexe est dit  » l’art d’aimer  » pour une raison. Il exige généralement de la force et de la finesse de la part des deux partenaires pour être gratifiant. Par ailleurs, le confort psychologique et une atmosphère appropriée sont également importants. Une relation sexuelle réussie constitue non seulement la base d’une relation intime à long terme, mais procure également un sentiment d’épanouissement qui affecte directement les autres domaines de la vie. Mais que faire lorsque la volonté ne suffit pas ?

Érection courte, faible ou absente

Dans la grande majorité des cas, la dysfonction érectile est liée à la santé, à savoir : les maladies du cœur et du système circulatoire, le diabète, l’obésité, les troubles neurologiques et hormonaux. Par ailleurs, le vieillissement est une autre cause fréquente des problèmes érectiles. Cependant, il ne s’agit pas tant d’une dysfonction érectile, mais simplement d’un changement du rythme et de l’intensité de la vie sexuelle.

Pourtant, des rapports de ces dernières années indiquent que les jeunes hommes, même avant l’âge de 30 ans, ont de plus en plus souvent de mauvaises érections. Dans la plupart des cas, cela est lié à des problèmes psychologiques.

Dysfonction érectile : quelles sont les causes ?

De nos jours, il est de plus en plus difficile pour les hommes de trouver leur propre identité. Les médias contemporains créent une culture dans laquelle divers modèles de masculinité, parfois contradictoires, sont promus. Jusqu’à récemment, un  » vrai homme  » se caractérisait par sa débrouillardise, son indépendance, son leadership et sa volonté constante d’avoir une activité sexuelle. Aujourd’hui, toutes ces caractéristiques sont confrontées aux exigences d’une nouvelle génération de femmes indépendantes et imposantes. Cela peut se traduire par la soumission, la délicatesse et la capacité à faire des compromis. Les hommes sont donc confus et font souvent face à des attentes qu’ils sont incapables de satisfaire. En conséquence, il en résulte des problèmes sexuels.

Chez 90% des hommes, les troubles de l’érection entraînent une diminution de l’estime de soi. Pas étonnant car pas moins de 72 % d’entre eux pensent que la performance sexuelle est l’attribut le plus important de la masculinité. Toutefois, le stress lié au travail et au soutien familial, la fatigue, une mauvaise alimentation et un mode de vie sédentaire peuvent également causer des problèmes temporaires ou à long terme dans votre vie sexuelle.

Parfois, l’homme craint de ne pas pouvoir répondre aux attentes de son partenaire (cela concerne surtout les jeunes couples). À d’autres moments, l’ennui s’insinue dans une relation à long terme, éteignant la flamme du désir. Dans de telles situations, l’homme commence à éviter les relations sexuelles et on l’accuse souvent de tromper son partenaire (une femme polonaise sur trois dans une telle situation se culpabilise et pense que son partenaire ne la trouve plus attirante). Le cercle est clos et l’homme n’est pas toujours en mesure de s’en occuper seul.

Comment retrouver les performances sexuelles par petites étapes ?

Afin de réduire le risque de problèmes d’érection, il convient d’avoir conversation honnête tant avec votre partenaire qu’avec un  médecin spécialiste. Ce dernier pourra vous aider à diagnostiquer et à traiter le problème. Néanmoins, bien des hommes préfèrent garder leur frustration secrète plutôt que d’admettre publiquement leurs problèmes de santé. Le plus souvent, ils recherchent de l’aide sur Internet (environ 54 % d’entre eux). Malheureusement, en plus des conseils professionnels, on y trouve également beaucoup d’informations non vérifiées, voire dangereuses. Pourtant, la peur d’en parler n’est tout simplement pas nécessaire, une étude menée par l’Institut Millward Brown, commandée par Permen, montre que 86 % des femmes polonaises se montrent attentives et compréhensives aux problèmes de leur partenaire. Elles essaient également d’aider en initiant le rapprochement et en augmentant leur activité sexuelle.

Problèmes d’érection : médicaments et compléments alimentaires

Des médicaments et compléments alimentaires peuvent également être utilisés si une dysfonction érectile a été confirmée. Selon la définition, les médicaments sont utilisés pour traiter les états pathologiques. Quant aux compléments alimentaires, ils sont utilisés pour compléter le régime alimentaire avec des ingrédients sélectionnés pouvant soutenir les processus physiologiques naturels qui contrôlent l’érection.

L’avantage des compléments alimentaires est que vous pouvez les obtenir sans ordonnance. Toutefois, il convient de noter que les effets ne peuvent être attendus dès le premier comprimé. En effet, la plupart sont destinés à un usage régulier et à long terme (ce qui est conforme à leur définition et à leur objectif). Les ingrédients les plus courants de ce type de préparation améliorent le fonctionnement du système vasculaire, favorisent la circulation sanguine et influencent positivement la concentration de testostérone. Ils stimulent également le corps à l’activité physique et mentale.

Cependant, avant de décider de consulter un médecin ou de soutenir le corps par des compléments alimentaires par ses propres moyens, il vaut la peine de partager ses préoccupations avec sa partenaire. Cela permettra de renforcer la confiance mutuelle et de réparer la relation. En effet, un peu d’épices peut parfois détruire la routine au lit, et divers types d’aphrodisiaques  qu’il s’agisse d’huîtres ou de dentelles peuvent rallumer le feu qui allait s’éteindre.